L'annonce de la grossesse de Rachida Dati caricature septembre 2008.

Dessin © Snut.

 
 
Depuis un an, quatre gros « scoops » people ont marqué la Présidence de Sarko Ier : son divorce, son remariage avec Carla Bruni, la sortie du disque de la Première Dame et depuis hier, l’annonce officielle de la grossesse de la Ministre Rachida Dati.
 
On imagine sans mal à quelles supputations la presse va se livrer dans les prochains jours quant au nom du père de l’enfant de cette célibataire et comment, dans les mois à venir, la dame sera couverte par les attentions photographiques des journaux dédiés.
Il y a même à parier que nos quotidiens les plus sérieux ne manqueront pas de lui consacrer article sur article, voire de s’en accaparer en tant qu’invitée spéciale d’un jour, comme « Libération » l’a fait en juin avec Carla Bruni-Sarkozy, doublant cette fois-là son chiffre de vente.
 
Pendant cette même année, un peu plus de cinquante lois et décrets ont été signés et mis en œuvre par le Gouvernement Sarkozy en tandem avec Fillon, nous amenant tous vers un peu plus de précarité.
 
Si personne ne peut nier être (bon gré mal gré) au courant des quatre événements pipolisants, combien d’entre vous pourraient citer …allez, mettons…quinze de ces réformes scélérates ?
 
La presse a été bien plus discrète, voire en partie silencieuse, sur celles-ci…